Sélectionner une page

Le traitement acoustique du bâtiment

Entre les routes, le voisinage, les jeux des enfants, nous subissons le bruit partout où nous allons. Mais c’est surtout à l’intérieur, qu’il est moins supportable. Et pour cause, les nuisances sonores ont un impact important sur la santé : stress, trouble du sommeil, irritabilité, fatigue… Si vous voulez retrouver le calme à la maison, il faut comprendre d’où vient le bruit et de trouver des solutions adaptées.

Les différentes sources de bruits dans le bâtiment

Tout d’abord, il y a les bruits de choc ou les bruits d’impact comme les pas, la chute d’un objet, le claquement de la porte ou les coups de marteau. Les ondes sonores vont se propager dans la structure même du bâtiment via vibration des murs ou des planchers. Il est important de réduire les nuisances sonores d’un local à un autre, afin de bénéficier d’un meilleur confort acoustique. C’est la transmission directe par le revêtement de sol qui est la plus importante, mais la pollution sonore peut aussi se propager par toutes les parois du bâtiment.

Viennent les bruits intérieurs comme la TV, ou la chaîne Hi-Fi. Ils vont traverser cloison, murs mitoyens et plancher et vont impacter sur le niveau sonore de la pièce par les gaines techniques et les tuyauteries. Quant aux bruits extérieurs, comme la circulation routière, ils vont provenir des toitures, ou des ouvertures mal calfeutrées. Enfin, il y a les bruits d’équipements comme la climatisation, les canalisations, la VMC.

z

Bien comprendre la propagation du bruit

L’efficacité de la pose de panneaux acoustiques ou d’une bonne isolation en générale, dépendra de la technique employée pour absorber le bruit. De nombreux paramètres sont à étudier comme : le niveau des nuisances sonores, la nature des matériaux, ou la qualité de la construction. Dans un premier temps, pour une bonne isolation thermique et phonique, il convient de déterminer la source du bruit, et s’il est réellement gênant. Il faut aussi comprendre la propagation et la réverbération du bruit dans la pièce et comment va-t-on procéder à l’isolation acoustique.

Dans le cas d’un bruit aérien venant de la télévision du voisin, le mur séparatif n’est peut-être pas la cause du souci mais il s’agit sûrement d’une transmission via le plafond ou le plancher. Aussi, il arrive qu’en voulant atténuer le bruit, on mette un autre en évidence. C’est le cas du remplacement des fenêtres pour d’autres avec de meilleures performances acoustiques. Vous êtes insonorisés par les bruits au dehors mais vous allez sûrement constater de nouvelles nuisances au sein même de l’immeuble. En cas de doute, il ne faut pas hésiter à appeler un professionnel dans le traitement acoustique.

Isoler ou corriger : quelle est la meilleure option ?

Il faut savoir que l’isolation phonique d’une pièce permet d’atténuer ou de supprimer toute transmission de bruit venant de l’extérieur vers l’intérieur. Il peut s’agir du trafic routier, des trains, ou des bruits de voisinage. A contrario, la correction acoustique, va surtout traiter les bruits qui sont émis dans le local même et va réduire la réverbération des sons par les parois et ainsi, les améliorer. Il faut que les matériaux aient un bon coefficient d’absorption, situé entre 0 à 1. Plus la valeur se rapproche de 1, plus l’absorption sera meilleure.

La laine de verre est le matériau le plus apprécié car il peut absorber les sons aigus. Plus il est épais, plus il peut capter les sons graves. Vous pouvez aussi opter pour l’ajout de plaques perforées ou les panneaux réfléchissants pour corriger l’acoustique d’une pièce.

La meilleure solution : l’isolation phonique

La règlementation acoustique impose un niveau minimum de bruits afin de garantir une vie paisible et agréable, à la maison comme au bureau. Mais toutefois peu importe les éléments bruyants et leur provenance, la propagation du son se fait toujours directement et indirectement via les parois adjacentes : c’est le phénomène de pont acoustique. L’isolement acoustique permet de réduire cette transmission à travers les cloisons, les murs ou les planchers. Il sera possible de poser un faux-plafond, un panneau acoustique, le double vitrage, les cloisons acoustiques…

Les solutions d’isolation sont nombreuses, et les matériaux utilisés sont multiples. L’efficacité des isolants phoniques est assurée par le principe de masse-ressort-masse. Il consiste à l’usage des parois doubles comme les plaques de plâtre, scindées par un espace rempli d’isolant souple comme la laine de verre.

Quelles sont les meilleures solutions pour la réduction du bruit ?

Pour lutter contre le bruit, diverses solutions s’offrent à vous.

  • La pose de faux plafond pour la correction acoustique des bruits du dessus ;
  • L’isolation phonique des murs pour bloquer la transmission sonore ;
  • Avoir une meilleure insonorisation avec l’amélioration de l’étanchéité des anciennes fenêtres ;
  • L’affaiblissement des bruits par la pose d’entrées d’air acoustique.

A titre d’information, un bruit porte atteinte à la tranquillité des usagers quand il est de 3 DB la nuit et 5 DB le jour, et qu’il est répétitif et intensif. L’auteur du bruit pourra être verbalisé car il commet une infraction. La règle des 22 heures ne tient plus, car il n’est pas admis de déranger ses voisins aussi bien le jour que la nuit.

Etes-vous bien isoler du bruit ?

Si votre maison date d’avant 1970, il est pratiquement sûr qu’elle ne dispose d’aucun dispositif acoustique. Vous devez donc refaire les façades, la toiture, les cloisons intérieures ou encore les menuiseries extérieures. Si le logement a été construit entre 1970 et 1995, la première réglementation acoustique a exigé des règles en ce qui concerne le bruit de choc et d’équipement. Ce n’est qu’en 1978 que les bruits externes ont été pris en considération. Vous devez tout de même prévoir des travaux d’isolation acoustique.

Si votre habitation a été érigée après 1996, la nouvelle règlementation acoustique a imposé de nouvelles mesures comme les bruits externes ainsi que les bruits de chocs et d’équipements.

Rideau acoustique : la meilleure solution ?

Les rideaux acoustiques sont conçus avec des matériaux absorbant le son qui améliorent considérablement le confort acoustique de la maison. Ils sont principalement conçus pour réduire le bruit provenant des…

Plus de conseils

Matériaux acoustiques : les propriétés du bois

Matériaux acoustiques : les propriétés du bois

Le bois est l'un des matériaux les plus utilisés dans la construction depuis le début des temps. Il se caractérise par ses bonnes propriétés isolantes et mécaniques, dans ce cas nous allons analyser pourquoi le bois est un bon isolant acoustique. Dans la construction,...

Matériaux acoustiques : comment bien choisir ?

Matériaux acoustiques : comment bien choisir ?

Nous sommes entourés de bruit et c'est pour cette raison qu'il est conseillé d'insonoriser nos maisons. Le bruit extérieur peut affecter notre repos et le sentiment de confort que nous ressentons dans notre maison, ce n'est donc pas un sujet que nous devons ignorer....

Contact